Articles et Reportages

iPhone Nano: évolution du marché?

La prochaine bataille du marché des smartphones se jouera sur l’entrée de gamme. Voilà pourquoi la rumeur d’un iPhone à bas coût revient régulièrement.

La société Apple, qui vend très bien son smartphone iPhone positionné comme du haut de gamme, va-t-elle proposer un modèle spécifique positionné dans une gamme de prix inférieure ? La rumeur de l’ iPhone low cost / iPhone nano / iPhone à bas coût ( au choix ) a la vie dure, malgré les excellents résultats des ventes ( plus de 18 millions d’ iPhone écoulés au premier trimestre, deux fois plus que l’an dernier ).
Apple semble bien avoir un tel projet à l’étude, sans qu’il devienne forcément un produit commercial. Et si la rumeur est tenace, c’est qu’elle fait sens au yeux des analystes. Le marché des smartphones progresse vite, très vite, et Apple en est l’un des importants bénéficiaires grâce à son iPhone.
Mais si les modèles onéreux ont su séduire les premiers acheteurs, le prochain volume de croissance se jouera sur les smartphones d’entrée de gamme. Les analystes financiers de Crédit Suisse, cités par le Financial Times, considèrent que le marché des terminaux coûtant plus de 500 dollars va voir sa croissance se tasser après 2012, tandis que celle des terminaux à moins de 300 dollars va prendre le relais.
Consolider sa niche ou se glisser dans le moule du marché ?
Si Apple veut maintenir le succès de son iPhone dans le temps, il sera difficile de passer à côté d’un modèle d’ iPhone beaucoup moins cher que le produit actuel. De son côté, Google n’a jamais caché son intention de coloniser le segment des smartphones d’entrée de gamme grâce à Android.
Plus il y aura de smartphones et plus il sera possible d’y afficher de la publicité mobile et donc de générer des revenus. Nokia avait aussi déployé une stratégie de conquête du milieu de gamme, voire de l’entrée de gamme, pour Symbian, ce qui lui a permis de prendre l’ascendant sur les marchés émergents mais lui a fait perdre beaucoup de visibilité sur les marchés établis, faute de disposer de modèles haut de gamme convaincants par rapport à la concurrence.
Et le fait de laisser des primo-accédants s’habituer au système Android ne peut que les encourager ensuite à acheter une tablette sous le même OS mobile, plutôt qu’une tablette iPad. Ces différents arguments font que les analystes gardent un oeil sur les indices d’un hypothétique iPhone à bas coût.
Mais Apple sait aussi rester au large de certaines tendances, comme ce fut le cas pour les netbooks, régulièrement dénigrés par les dirigeants du groupe, même au coeur de leur période de succès. Il y a également le risque de perdre en rentabilité, avec des terminaux aux marges moins élevées.
Avec les trimestres financiers record régulièrement alignés depuis 2009, Apple a habitué les observateurs à des performances hors du commun. Le retour à un rythme plus calme, pour maintenir ses parts de marché, pourrait faire des déçus.
Sources: Financial Times / Generation nt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.